Archives

Rhinoplastie : Une intervention courante, mais minutieuse

Doctinews N° 50 Décembre 2012

ELLE est l’une des interventions les plus pratiquées en chirurgie esthétique et aussi l’une des plus minutieuses. la rhinoplastie, qui Consiste à corriger ou à réparer les défauts esthétiques d’un nez, répond à des exigences spécifiques et ne peut être confiée qu’à des chirurgiens esthétiques formés et avertis.

Aromathérapie : Le pouvoir des huiles essentielles

Doctinews N° 49 Novembre 2012

Thérapeutique utilisant les huiles essentielles végétales par voie interne ou externe*, l’aromathérapie n’a pas fini de livrer ses secrets. Les huiles essentielles sont d’ailleurs considérées par certains professionnels comme d’excellents candidats pour relayer les antibiotiques. Utilisées rationnellement et avec précaution, elles participent certainement à l’amélioration de la santé.

Misoprostol en gynécologie obstétrique : Une alternative à la chirurgie

Doctinews N° 48 Octobre 2012

Utilisé initialement pour traiter l’ulcère gastrique et/ou duodénal évolutif, le misoprostol rencontre un franc succès en gynécologie obstétrique depuis la découverte fortuite, il y a quelques années, de ses effets secondaires ocytociques. Aujourd’hui, il constitue une alternative intéressante à la chirurgie.

Stents multicouches modulateur de flux : Le traitement endovasculaire révolutionnaire des anévrismes

octinews N° 47 Août/Septembre 2012

Depuis les années cinquante, le traitement de référence des anévrismes s’est fondé sur la thérapie chirurgicale à ciel ouvert. Néanmoins, au regard des progrès considérables qu’elle a connus, et grâce au développement d’un nouveau dispositif multicouches, la voie endovasculaire est devenue une alternative nouvelle et moins invasive que la chirurgie pour le traitement préventif des ruptures d’anévrismes.

Pratiquer un sport après quarante ans : Des précautions s’imposent

octinews N° 46 Juillet 2012

Nul n’ignore aujourd’hui les bienfaits d’une activité physique pratiquée régulièrement, et ce, quel que soit l’âge de la personne. Toutefois, au-delà de quarante ans, certaines précautions s’imposent afin de garantir une pratique sûre et d’éviter des complications qui peuvent parfois être fatales.

Copyright © 2017 Doctinews.

All rights reserved.