Découvrez votre magazine doctinews en ligne

Une actualité riche en événements

Depuis le mois de juillet 2008, date de la publication du premier numéro de Doctinews, le secteur de la santé a été marqué par une actualité riche : mise à jour de l’arsenal législatif, ouverture de Centres hospitaliers universitaires (CHU), extension de la couverture médicale... Il a connu une évolution sans précédent que Doctinews a suivie et accompagnée. Nous avons réuni ici quelques-uns des faits les plus marquants de ces dernières années. Souvenez-vous… .

Une prise en charge insuffisante

Les actualités en psychiatrie du sujet âgé ont été au centre des discussions lors du 7e congrès annuel de psychiatrie « Al Quaraouiyine » qui a été organisé par l’Association des psychiatres de la région Centre Nord. Une pléiade de spécialistes a échangé autour du diagnostic et de la prise en charge des différentes pathologies psychiatriques qui touchent le sujet âgé.

Des échanges scientifiques de qualité

Etalé sur trois jours, le 24e congrès national de la Société marocaine de chirurgie pédiatrique a été l’occasion pour les participants de faire un tour d’horizon très complet de l’actualité de la discipline. Le programme de cette manifestation scientifique, qui a été jumelée au 16e congrès maghrébin de chirurgie pédiatrique et au 26e congrès du Groupe d’étude de cœliochirurgie infantile européen, a été à la fois riche et varié.

nous avons assisté à une évolution sans précédent du secteur de la santé

Nous sommes heureux de publier ce mois-ci notre 100e numéro !
Cent numéros, chacun édité à 25 000 exemplaires, voilà qui représente tout de même quelque 2,5 millions de revues distribuées.
L’aventure a démarré au mois de juillet 2008, mais elle n’aurait jamais pu se poursuivre jusqu’à aujourd’hui sans le soutien de l’ensemble des professionnels de santé, collaborateurs et lecteurs, et de nos partenaires (industrie pharmaceutique ou partenaires institutionnels).

Nécessité d’un management éthique

La révolution numérique et digitale a bouleversé le secteur de la santé et un management éthique de cette communication est devenu nécessaire. Il est aussi important de s’interroger sur les nouvelles formes de communication et sur le rapport que chacun de nous entretient dans la relation de soin.

Intérêt du génotypage NAT2 dans la population Marocaine

Le traitement antituberculeux fait appel à quatre antibiotiques majeurs qui ont, individuellement ou en association, des effets indésirables. L’Isoniazide (INH) est l’un des médicaments essentiel dans la prise en charge de la tuberculose, mais aussi celui qui peut facilement causer une hépatotoxicité, qui est de loin l’effet indésirable le plus grave, responsable d’une morbidité importante et pouvant être potentiellement mortelle. Cette hépatotoxicité s’observe chez 10 à 20 % des malades sous INH seul mais dans un pourcentage plus élevé en cas d’association avec la Rifampicine1.

L’ère des réformes

L’élection du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) et des Conseils régionaux de l’Ordre des médecins (CROM), qui s’est déroulée le 22 juin 2014, a constitué un véritable tournant dans l’histoire de la profession. Pour la première fois, le président de cette instance, le Dr Houcine Maaouni, ainsi que toutes les conseillères et les conseillers du CNOM et des CROM, ont été élu(es) par leurs pairs au terme d’un scrutin démocratique. Depuis, et en à peine trois ans, un travail colossal a été mené. Dans la discrétion, certes, mais les piliers du temple sont désormais posés. Entretien avec le Dr Houcine Maaouni.

De moins en moins attractif pour les médecins

Le partenariat public-privé dans le domaine de la santé a été au centre des débats lors de la 11e Journée nationale du médecin, un événement qui a été organisé par le Syndicat indépendant des médecins de santé publique. Les participants ont débattu des perspectives qu’ouvre le partenariat entre secteurs public et privé et son impact sur la prise en charge des patients.

Thème des 23es Journées nationales de l’HTA

Les 23es Journées nationales de l'hypertension artérielle, qui se sont déroulées du 7 au 8 avril derniers à Casablanca, ont été dédiées aux particularités de la prise en charge de l’hypertension artérielle avec comorbidités.

Un outil pour les médecins généralistes

La prise en charge de la dépression légère à modérée trouve aujourd’hui sa place dans le cabinet du médecin généraliste grâce au counselling, un outil adapté et validé scientifiquement. 

40 ans et pas une seule ride

La Société marocaine d’ORL et de chirurgie cervico-faciale (SMORL) a organisé du 31 mars au 2 avril derniers son 40e congrès national. Ce rendez-vous scientifique incontournable pour tous les médecins ORL au Maroc a proposé un tour d’horizon de l’actualité de la spécialité à travers des conférences plénières, des ateliers pratiques et des communications orales.

Importance des recommandations de bonnes pratiques

La Société marocaine d’infectiologie pédiatrique et de vaccinologie (SOMIPEV), présidée par le Pr Mohammed Bouskraoui, a organisé du 31 mars au 2 avril derniers à Marrakech son 5e congrès annuel. Cette édition, qui s’est tenue sous la présidence d’honneur de son Altesse royale la princesse Lalla Meryem, a réuni autour de la même table plusieurs experts marocains et étrangers venus débattre de différents thèmes relevant de la spécialité.

Page 1 sur 129

Copyright © 2017 Doctinews.

All rights reserved.