Interview

qu'en est-il aujourd'hui au Maroc ?

Le sujet de l’Assistance médicale à la procréation (PMA) fait régulièrement débat au Maroc. Un projet de loi est en cours d’élaboration. Le Dr Mohamed Bennis, président de la Société marocaine de fertilité et de contraception, se propose de faire le point à travers cette interview.

L’ère des réformes

L’élection du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) et des Conseils régionaux de l’Ordre des médecins (CROM), qui s’est déroulée le 22 juin 2014, a constitué un véritable tournant dans l’histoire de la profession. Pour la première fois, le président de cette instance, le Dr Houcine Maaouni, ainsi que toutes les conseillères et les conseillers du CNOM et des CROM, ont été élu(es) par leurs pairs au terme d’un scrutin démocratique. Depuis, et en à peine trois ans, un travail colossal a été mené. Dans la discrétion, certes, mais les piliers du temple sont désormais posés. Entretien avec le Dr Houcine Maaouni.

“ Nous nous sommes toujours inscrits dans une politique participative et de dialogue ”

Premier vice-président de la Société marocaine des sciences médicales et président de l’Association casablancaise des pédiatres privés, le Dr Saïd Afif est également président du Collège syndical national des médecins spécialistes privés (CSNMSP) depuis le 21 décembre 2016. A ce titre, il revient sur les motivations de la grève de la journée du 30 mars 2017.

“ L'objectif de la réforme est d'adapter le profil du Médecin généraliste aux besoins du pays ”

Doyen de la FMPM, le Pr Mohammed Bouskraoui a une vision claire et précise de sa mission. Il s'agit de mettre en oeuvre les moyens pour former des médecins les meilleurs possible et surtout au service du patient. Entretien.

“ Roche est un des premiers partenaires du plan national de lutte contre le cancer ”

Très présents dans le domaine de l’oncologie notamment, les laboratoires Roche comptent parmi les cinq premières entreprises au monde qui investissent en recherche et développement. Au Maroc, ils mettent tout en œuvre pour permettre aux patients de bénéficier des nouvelles innovations thérapeutiques. 

“ il faut une confiance et un respect mutuels entre les responsables de la profession et ses membres ”

Pharmacien d’officine depuis de nombreuses années, Mokhtar Tazi connait bien la profession pour l’avoir représentée au sein de nombreuses instances.

“ Aujourd’hui, c’est à notre tour d’envisager un transfert Sud/Sud ”

Pour SOTHEMA, qui célèbre son quarantième anniversaire, la fabrication locale revêt une importance capitale. Grâce au transfert de technologie, le Maroc a progressé dans la fabrication locale par des sociétés à capital 100 pour 100 marocain. Retour sur une belle aventure avec Lamia Tazi, directrice générale. 

“ La clé de la réussite repose sur les femmes et les hommes qui font la faculté ”

Doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca depuis 2013, le Pr Farid Chehab est également chef du service de cancérologie digestive et de transplantation hépatique au CHU Ibn Rochd. A l’occasion de la célébration du 40e anniversaire de la Faculté de médecine, il livre sa vision sur le rôle de la faculté au sein de la société.

" Aujourd'hui, 65 % de notre portefeuille est fabriqué localement "

GlaxoSmithKline, qui totalise plus de 300 ans d'existence dans le monde et plus de 40 ans au Maroc, a fait du Maroc un hub nord africain début 2016. Une occasion de revenir sur la présence d'un laboratoire porté par l'innovation dans la recherche mais également sur son modèle d'interaction avec les professionnels de la santé.

" Le Maroc est régulièrement sollicité pour des études de phases III et IV "

Créé il y a une dizaine d'années, le CERB de Rabat regroupe une quinzaine de membres chargés de valider les projets de recherche biomédicale. Son rôle est déterminant et désormais étendu aux publications à l'international.

" La justice marocaine ne peut être performante que si elle a une médecine légale performante à ses côtés "

La médecine légale est une activité qui manque de reconnaissance. Médecine au service de la justice qui sert l'intérêt de tous, elle mérite de se développer pour acquérir toutes ses lettres de noblesses. Pour cela, il faut un cadre. Un projet de loi a vu le jour en 2014 mais, en l'absence de concertation avec l'ensemble des intervenants concernés, il attend sa révision. Entretien avec le Dr Hicham Benyaich, professeur en médecine légale et médecin chef de l'Institut médico-légal du CHU Ibn Rochd à Casablanca.

" La mortalité néonatale reste un grand problème dans notre pays "

Président de la Fédération marocaine de pédiatrie, de la Société marocaine de pédiatrie, de la Société marocaine d'urgence et de réanimation néonatale pédiatrique, membre du Bureau mondial de pédiatrie et ambassadeur de la Fédération mondiale de réanimation pédiatrique, le Dr Hassan Afilal a ouvert, dès 1997, la première unité privée de réanimation dédiée aux grands prématurés. Il mène depuis de nombreuses années un combat quotidien pour le développement de la réanimation néonatale au Maroc.

Page 1 sur 7

Copyright © 2017 Doctinews.

All rights reserved.