Découvrez votre magazine doctinews en ligne

Le trouble du jeu vidéo reconnu comme une maladie par l'oms

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’apprête à ajouter le « trouble du jeu vidéo » ou « gaming disorder » à la onzième liste de la classification internationale des maladies (CIM) dont la publication est prévue pour le mois de juin 2018.

 

Président de Roche Diabetes Care France

Président de Roche Diabetes Care France, Frédéric Jacquey a participé, en novembre dernier, à une réunion de clôture des travaux d’un comité d’experts marocains. Engagé dans la lutte contre le diabète, il est convaincu que l’écoute est la clé d’une prise en charge optimale de la maladie. « C’est en écoutant les patients et les soignants que l’on est mesure de développer les meilleures solutions », affirme-t-il. Explications.

Thème central du 34e congrès de la SMSM

Etalé sur deux jours, du 8 au 9 décembre derniers, le 34e congrès de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), qui a été placé sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été marqué par une participation record de médecins marocains et étrangers.

Des experts en conclave à Casablanca

La Société Marocaine de l’Economie des Produits de Santé (SMEPS), présidée par le Pr Samir Ahid, a organisé, en collaboration avec l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé de Casablanca, du 26 au 28 octobre derniers son 5e congrès national jumelé au 3e congrès maghrébin de pharmacoéconomie et pharmacoépidémiologie.

Pourquoi pas un jour au Maroc…

Le Dossier Pharmaceutique (DP) est un outil professionnel dématérialisé qui permet à l’ensemble des pharmaciens de consulter la liste des médicaments prescrits à un bénéficiaire de l’Assurance maladie ou délivrés sans ordonnance. Il est devenu aujourd’hui une pratique courante dans les officines de pharmacie françaises, et surtout une notion acceptée par la patientèle française.

Des ateliers scientifiques de qualité

comme à l’accoutumée, le salon « Officine Plus » a connu une participation massive des pharmaciens. Ils sont venus des quatre coins du pays pour prendre part à des ateliers pratiques qui leur ont permis de mettre à jour leurs connaissances scientifiques.

Une pénurie insoutenable de spécialistes

« La médecine d’urgence vit des heures sombres dans notre pays. Un chiffre résume à lui seul toute la détresse dans laquelle est plongée cette spécialité : nous avons à peine une dizaine de spécialistes qui exercent actuellement dans les différentes structures hospitalières du pays.

Une option pour éviter une grossesse non désirée

La grossesse non désirée constitue pour la femme un drame que connaissent actuellement de nombreuses sociétés modernes. Plusieurs circonstances peuvent mener à une telle situation, telles que les échecs ou l'absence de contraception (couple en mariage ou hors mariage), le viol, l'inceste, la jeune fille arriérée mentale, la mineure, la femme en périménopause se croyant à l'abri d'une grossesse, les malformations fœtales graves et, enfin, certaines situations sociales dramatiques.

Un cours à dimension continentale dédié à Marrakech

Etalé sur deux jours, du 3 au 4 novembre derniers, l’ « IPNA course Marrakech 2017» a connu la participation de plusieurs néphrologues-pédiatres, pédiatres, néphrologues, urologues-pédiatres, chirurgiens-pédiatres ainsi que de professionnels de santé désireux d’enrichir leurs connaissances en matière de néphrologie pédiatrique et de participer au développement de cette discipline dans les pays africains.

Les médecins généralistes à l'honneur

Pour la première fois, le Sun Pharma Academic Event Morocco (SPACE Morocco) a été entièrement dédié aux médecins généralistes. La qualité du programme scientifique, les débats interactifs très riches et l’ambiance conviviale qui a régné tout au long de l'événement ont largement contribué au succès de cette édition.

“Une réalité au Maroc”

En médecine, les avancées technologiques ont toujours été à la base de progrès concomitants et l’adaptation de nouvelles procédures chirurgicales ont permis de mettre en lumière certains aspects techniques jusque-là méconnus. Cela a été le cas en chirurgie digestive où, actuellement, la majorité des interventions sont menées par cœlioscopie ou encore en matière de chirurgie sinusienne où l’avènement de l’endoscopie interventionnelle a révolutionné les concepts. C’est maintenant au tour de la chirurgie de l’oreille moyenne.

 

Une deuxième édition réussie

Organisée pour la deuxième année consécutive par les laboratoires Roche, la rencontre HER 2 Innovations a réuni plus de 150 spécialistes en oncologie le 11 novembre dernier à Casablanca. Cet événement a permis de faire le point sur les dernières spécialités développées par le groupe suisse dans le traitement du cancer du sein HER 2 positif.

Page 1 sur 137

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.