Communication médicale

Communication médicale 14 juin 2017

Nécessité d’un management éthique

La révolution numérique et digitale a bouleversé le secteur de la santé et un management éthique de cette communication est devenu nécessaire. Il est aussi important de s’interroger sur les nouvelles formes de communication et sur le rapport que chacun de nous entretient dans la relation de soin.

Doctinews N°100 Juin 2017

En réponse à la demande des confrères, Doctinews va dédier une page régulière au droit à la santé. Cette initiative se veut aussi un espace d’échange ouvert aux confrères pour poser des questions ou proposer des thèmes. 

Par le Pr Amal Bourquia
Professeur de Néphrologie, diplômé en Ethique de la santé, droits de l’homme et morales, Membre de l’observatoire mondial de l’éthique (UNESCO), experte en communication médicale.

Des questions légitimes

L’évolution de la technologie dans ce domaine n’a-t-elle pas amené à l’abandon de certaines valeurs et principes humains ? En effet, l’importance grandissante de l’information médicale et la numérisation des données médicales peuvent mettre en péril certains fondements sociaux et moraux de la médecine, tels que la confidentialité et la sécurité de l’information médicale. Il est légitime également de s’interroger sur le fait que ce développement technologique a pu banaliser la sacralisation de l’information médicale. Ces évolutions amènent aussi à une question principale, à savoir quelle est la place et le rôle dévolu au malade dans la prise en charge de sa santé ?

Rôle de la communication médicale

Il est nécessaire de toujours se rappeler le principe de cette communication, à savoir l’amélioration de la qualité de l’information que les médecins se doivent de transmettre à la société afin de permettre aux citoyens une meilleure appréciation des données scientifiques. Les relations entre médecine et société, surtout dans le domaine de l'information scientifique et de sa diffusion, se sont beaucoup modifiées imposant aux médecins beaucoup de prudence et un questionnement éthique permanent. Cette évolution tient notamment à la véritable révolution technologique et sociétale que représente la généralisation de l’accès à Internet. En effet, grâce à Internet, chacun peut aujourd’hui disposer d’innombrables informations scientifiques, certaines solidement établies, et beaucoup d’autres insuffisamment ou non validées. C’est avec le bagage importé de ces moyens d’information que le patient se présente à son médecin qui doit s’armer de tous les moyens éthiques pour mieux gérer cette relation.

Information médicale

Contrairement au dialogue singulier entre médecin et patient, le dialogue entre médecins et société n’est pas direct. Il est sujet à l’intervention, dans la majorité des cas, des transmetteurs de l’information : les médias. Leur rôle est important et peut aller au-delà d’un simple rôle de transmetteur. Un problème majeur apparait dans cette transmission, en particulier par des médias grand public. Le message scientifique est souvent délivré sans véritable connaissance du public qui le reçoit, et surtout sans tenir compte des diversités culturelles, des attentes de la société ni des conséquences. Etre précis et compréhensible par le plus grand nombre, sans simplifier à l’extrême un message qui pourrait devenir mensonger, nécessite des compétences et des efforts dont l’importance est souvent sous-estimée.
Les problèmes liés à la diffusion de l'information médicale et sa médiation relèvent souvent de l’omission de respecter les règles déontologiques. Une information médicale responsable doit avoir la prudence d'indiquer ses limites et le souci de faire place à la contradiction et/ou à la critique. Pour éviter qu’une attitude critique, légitime et souhaitable, ne se transforme en méfiance de la part de la population, l’information médicale et technique se doit d’être transparente et d’informer honnêtement le public. Il est donc impératif de donner à tout citoyen une information juste et critique et d’en favoriser la compréhension afin d’espérer que les réponses à ces questions médicales aient de réelles chances de contribuer à des choix et des changements sociétaux.

Dans la même rubrique

Expo Pharma 2018

Expo Pharma 2018

Les nouveaux concepts de la pharmacie

Etalé sur deux jours, du 12 au 13 janvier derniers, le congrès international des pharmaciens « Expo P...

Lire la suite

Garance « Fuwwa »

Garance « Fuwwa »

 Une plante toxique

Le CAPM a reçu depuis 2009 jusqu’à 2016 trente-neuf (39) cas d’effets indésirables (...

Lire la suite

Congrès de la SMAIC

Congrès de la SMAIC

Des débats conviviaux dans un cadre magnifique

Comme à l’accoutumée, le congrès de la Société marocaine d’allergologie et d’immuno...

Lire la suite

8e Journée marocaine des lymphomes

8e Journée marocaine des lymphomes

De nouvelles perspectives pour améliorer les traitements

Fidèles à leur engagement, les Laboratoires Roche et la Société Marocaine d’H...

Lire la suite

Endocrinologie et diabétologie

Endocrinologie et diabétologie

Une journée dédiée à Rabat

Etalé sur deux jours, du 8 au 9 décembre derniers, le 34e congrès de la Société marocaine des sciences mé...

Lire la suite

41e congrès de la SMMAD

41e congrès de la SMMAD

L’actualité en hépato-gastroentérologie passée au crible

Le 41e congrès national de la Société marocaine des maladies de l...

Lire la suite

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.