La conjonctivite

La conjonctivite 14 mars 2018

Mécanisme

La conjonctivite correspond à une inflammation de la conjonctive (couche transparente qui recouvre la partie blanche de l’œil) et se présente de manière uni ou bilatérale. L’œil atteint est rouge mais il n’est pas douloureux.

 

Plusieurs origines sont à distinguer :

l Infectieuse

Lorsque l’infection est due à une bactérie, les sécrétions sont abondantes et purulentes. Au réveil, les paupières sont souvent collées. Cette infection provoque peu de démangeaisons et se présente souvent de manière unilatérale. Les infections virales, plus particulièrement par adénovirus, sont plus fréquentes et provoquent des sécrétions séro-muqueuses claires accompagnées d’un larmoiement très important, d’une rougeur de l’oeil et, dans certains cas, d’un œdème des paupières. Très contagieuse, l’infection virale se propage rapidement d’un œil à l’autre.

l Allergique

La conjonctivite allergique est toujours bilatérale. Elle entraine un prurit important et très souvent un œdème des paupières. Les sécrétions sont claires.

l Irritative

Les causes d’une irritation de l’œil sont nombreuses : corps étranger de type poussière ou grain de sable, savon, eau de mer ou de piscine, port prolongé de lentilles ou lentilles inadaptées, sécheresse oculaire…

Prise en charge

Quelle que soit l’origine de la conjonctivite, l’œil doit être nettoyé plusieurs fois par jour à l’aide de sérum physiologique.

Conjonctivite infectieuse

La prise en charge de la conjonctivite infectieuse repose sur l’administration d’un collyre antiseptique (Hexamidine), à raison d’une instillation 3 fois par jour pendant 8 à 15 jours. Un collyre antibiotique sera préconisé lorsque l’infection est bactérienne et qu’elle persiste après administration d’un collyre antiseptique. Dans ce cas, la prescription doit être médicale.

Conjonctivite allergique

La conjonctivite allergique est soulagée par l’instillation 3 fois par jour d’un collyre antiallergique à base d’Acétyl-aspartyl-glutamique N acide, de lodoxamide ou encore de levocabastine par exemple. Il est possible d’associer la prise d’un traitement oral d’antihistaminique à base de cetirizine, soit un comprimé par jour.

Conjonctivite irritative

Il existe des collyres anti-irritation à base d’acide salicylique qui permettent de soulager le patient. Un traitement à base d’homéopathie peut également être préconisé pour calmer les picotements à raison de 3 granules toutes les 2 heures d’Euphrasia 5 CH. En cas de sécheresse oculaire, il existe des collyres hydratants à base d’acide hyaluronique efficaces en cas de sécheresse légère à modérée.

Que conseiller au patient ?

l Se laver les mains avant et après traitement pour éviter la contagion ;

l Préférer les présentations unidoses de collyres ou de solution de lavage oculaire pour éviter les risques de contamination ;

l Jeter les unidoses après utilisation car elles sont à usage unique. Les collyres en flacon ont une durée de conservation de 15 jours en moyenne après ouverture (parfois plus).

l Attendre 15 minutes entre l’instillation de 2 collyres ; Eviter le contact avec les allergènes lorsque la conjonctivite est d’origine allergique. Les patients porteurs de lentilles de contact doivent les retirer jusqu’à disparition des symptômes.

Attention :

Si le patient a subi un traumatisme ou se plaint d’une douleur oculaire, de photophobie, d’une baisse de l’acuité visuelle, de symptômes tels que maux de tête, nausées, vomissements… il doit consulter un ophtalmologiste en urgence. La persistance des symptômes sans amélioration après 48h de traitement nécessite également une consultation ophtalmologique.

Dans la même rubrique

Biothérapies en rhumatologie

Biothérapies en rhumatologie

Des médicaments efficaces mais chers

Le 28e Congrès national de la Société marocaine de rhumatologie a été, comme à l’accoutumée, l...

Lire la suite

7e Salon de l'AMECHO

7e Salon de l'AMECHO

Une édition riche en débats

Le 7e Salon international de l'Association des médecins échographistes (AMECHO), couplé au 3e Congrès africa...

Lire la suite

Télémédecine

Télémédecine

Des applications prometteuses

« Télémédecine : enjeux, responsabilités et éthique », tel a été le thème de la table ronde organisée...

Lire la suite

41e congrès de la SMORL

41e congrès de la SMORL

L’actualité de la spécialité passée au crible

La Société marocaine d’ORL et de chirurgie cervico-faciale (SMORL) a organisé son 41e...

Lire la suite

5e Congrès de neuropédiatrie

5e Congrès de neuropédiatrie

5e Congrès de neuropédiatrie

L’Association marocaine de neuropédiatrie a organisé du 17 au 18 mars derniers à Rabat le 5e Co...

Lire la suite

Cancer du col de l’utérus

Cancer du col de l’utérus

Du nouveau dans le diagnostic

Un nouveau test de dépistage du cancer du col de l'utérus est désormais disponible au Maroc. Il s'agit de l'O...

Lire la suite

Copyright © 2018 Doctinews.

All rights reserved.