Délégués médicaux

Délégués médicaux 11 avril 2018

Valoriser le métier

L’Association des délégués médicaux et pharmaceutiques de Rabat et régions a organisé le 17 février dernier sa journée annuelle. De nombreux délégués médicaux et représentants du secteur de la santé et de l’industrie pharmaceutique ont pris part à cette manifestation dont le thème a été « Ensemble pour un métier au service du patient marocain ».

Ils ont pu assister à deux conférences animées par MM. Jalil Boukhsibi et Mehdi Zaghloul, respectivement directeur des opérations des laboratoires Sothema et directeur général d’Axess Pharma qui ont été dédiées aux perspectives de la promotion médicale à l’horizon 2030 et à l’industrie pharmaceutique à l’ère des nouvelles technologies.

La journée a par ailleurs été l’occasion de présenter le bureau de la Fédération marocaine des délégués médicaux et pharmaceutiques du Maroc, un organisme apolitique et asyndical présidé par Abdelhaq Lahlou, dont l’objectif est de valoriser le métier de délégué médical. « Certains pensent que la tâche du délégué médical consiste à déballer le contenu de son cartable, à vanter les vertus des produits présentés puis à tout remballer et repartir. C’est une image caricaturale du métier qui ne correspond pas du tout à la réalité.

La visite médicale est tout un art. Le délégué médical doit passer un message scientifique au médecin. Il doit donc très bien maitriser son sujet et être à jour en termes de consensus scientifiques et de recommandations internationales relatives à la prise en charge des différentes pathologies », a indiqué Aziz Arji, trésorier de la Fédération marocaine des délégués médicaux et pharmaceutiques du Maroc.

Selon lui, la formation continue est un outil incontournable pour tout délégué médical qui désire exceller dans sa profession car elle lui permet de suivre l’évolution du métier et être au fait de l’actualité médicale. « L’amélioration du métier passe aussi par le renforcement de la qualité de la formation de base dispensée par les écoles de délégués médicaux. Cette mesure permettra de former des jeunes dotés de tous les outils leur permettant de mieux servir les laboratoires pharmaceutiques et contribuer à leur développement », a-t-il ajouté.

Dans la même rubrique

Intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Un impact considérable sur la santé

La Caisse Mutualiste Interprofessionnelle Marocaine (CMIM) a organisé le 20 décembre dernier à Casabl...

Lire la suite

Oto-rhino-laryngologie

Oto-rhino-laryngologie

Le Pr Hassan Chelly anime un cours en Chine

Le Pr Hassan Chelly a participé au titre d’instructeur invité aux journées de dissection endo...

Lire la suite

AFRICA DIGITAL MEDICAL HUB

AFRICA DIGITAL MEDICAL HUB

INSISTER SUR LE RÔLE DE L’INNOVATION

La ville de Marrakech a abrité du 19 au 20 décembre derniers l’Africa Digital Medical Hub. Organis...

Lire la suite

HUMANITAIRE

HUMANITAIRE

LA FONDATION ATTAOUFIK MOBILISÉE

La Fondation Attaoufik pour l’environnement et la santé a tenu en janvier dernier son assemblée généra...

Lire la suite

Pédiatrie

Pédiatrie

Des spécialistes en conclave à Casablanca

L’Association casablancaise des pédiatres privés a organisé, en partenariat avec l’Associat...

Lire la suite

34es Echanges Dermastic

34es Echanges Dermastic

L’actualité de la spécialité passée au crible

La ville de Casablanca a abrité du 25 au 26 janvier derniers les 34es Echanges internatio...

Lire la suite

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.