GESTION DU DIABÈTE

GESTION DU DIABÈTE 16 mai 2019

VIGILANCE PENDANT LE RAMADAN

La gestion du diabète durant le ramadan constitue un véritable dilemme, aussi bien pour les patients qui veulent observer le jeûne que pour les soignants confrontés à l’incertitude relative aux conséquences du jeûne sur le diabète.

 

e CAPM reçoit de nombreuses demandes d’informations des patients diabétiques ainsi que des médecins se rapportant à la gestion du traitement antidiabétique durant la période du jeûne. La prise en charge du patient diabétique durant le mois de Ramadan doit être individualisée et comprend de nombreuses règles à respecter :

  • l Auto-surveillance glycémique au glucomètre à un rythme pluriquotidien ;
  • l Alimentation, durant les heures où le jeûne est rompu, bien équilibrée et répartie en trois repas principaux : préférer les glucides à index glycémique élevé au moment de la rupture du jeûne et ceux à index glycémique bas au repas précédant l’aube ;
  • l Augmentation considérable des apports hydriques ;
  • l Limitation de l’activité physique et sportive durant la période du jeûne particulièrement en cas de forte chaleur et durant les quelques heures qui précèdent le repas du ftour ; toutefois, un niveau normal d’activité physique doit être maintenu ;
  • l Rupture immédiate du jeûne si : - le taux de glucose à l’ASG est < 0,6 g/l (3,3 mmol l) ;

- le taux de glucose à l’ASG est < 0,7g/l (3,9 mmol/l) dans les premières heures de la journée surtout si prise d’insuline, de sulfonylurés ou de méglitinide lors du S’HOUR - glycémie 3g/l (16,7 mmol/l). Le jeûne constitue un challenge pour le médecin qui doit expliquer au patient diabétique les risques encourus pour sa santé et l’en dissuader devant les contreindications formelles au jeûne qui sont: le diabète de type 1, le diabète déséquilibré ou instable, compliqué (coronaropathies, hypertension artérielle mal contrôlée, insuffisance rénale, accident vasculaire cérébral), l’acidocétose, la grossesse et l’allaitement, la maladie ou une infection intercurrente.

 

Dans la même rubrique

APHTE

APHTE

 Mécanisme

Douloureux et gênant, l’aphte se manifeste par une ulcération de couleur jaunâtre entourée d’un bord rouge vif. Selon les...

Lire la suite

PRIX TAÏEB BENCHEIKH

PRIX TAÏEB BENCHEIKH

DÉDIÉ AUX CHERCHEURS EN PHARMACOVIGILANCE

Afin d’encourager et de soutenir les jeunes chercheurs, le Centre Anti Poison et de Pharmacovigi...

Lire la suite

7e Congrès de la Somipev

7e Congrès de la Somipev

Plus de 500 participants

La Société marocaine d’infectiologie pédiatrique et de vaccinologie (Somipev), présidée par le Pr Mohammed Bou...

Lire la suite

Dosage du fer sérique et de l’urée

Dosage du fer sérique et de l’urée

Et si on y réfléchissait ?

Il n’est pas toujours aisé, pour de nombreux patients, de supporter les coûts des examens complémentaires pr...

Lire la suite

4es JEUX DE LA SANTÉ DE MEKNÈS

4es JEUX DE LA SANTÉ DE MEKNÈS

Un programme qui joint l’utile à l’agréable

La 4e édition des Jeux de la santé, organisée à Meknès du 21 au 24 mars derniers, a con...

Lire la suite

MICROBIOTE INTESTINAL

MICROBIOTE INTESTINAL

Préserver son action bénéfique sur la santé

« La révolution du microbiote, quels conseils pour vos patients ? », tel a été le thème ...

Lire la suite

Copyright © 2019 Doctinews.

All rights reserved.