Covid-19

L’immunité collective pourrait être atteinte début mai

L’immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai, sur la base d’un calendrier vaccinal de 12 semaines, a estimé le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb. Dans un entretien accordé à «BAB», le magazine mensuel de la MAP, le ministre de la Santé a indiqué que sur la base d’un calendrier vaccinal de 12 semaines, «on pourrait éventuellement être en immunité collective début mai», expliquant qu’au vu des indicateurs scientifiques et épidémiologiques reconnus par l’OMS, il faudrait toucher plus de 60% de la population pour atteindre l’immunité collective.

Formation en cascade du personnel de la santé 

Dans une note adressée au directeurs régionaux de la Santé, le ministère les appelle à appuyer les formateurs régionaux et provinciaux pour bénéficier de la formation et la dispenser en cascade par la suite au niveau local.

Jusqu’à 8 mois de mémoire immunitaire après l'infection au coronavirus

Une étude montre que la mémoire immunitaire peut durer jusqu'à huit mois après avoir été infecté au Covid-19.

Dr Moncef Slaoui démissionne

Le conseiller en chef de l’opération Warp Speed, le Dr Moncef Slaoui, a présenté sa démission à la demande de l’équipe entrante de Biden, dans le cadre d’un plan qui le verrait rester dans le rôle pendant un mois pour aider à la transition, selon deux personnes proches de la situation, indiquent les médias américains.

Les variants se répandent, l'OMS se réunit en urgence

Le comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se penche, jeudi 14 janvier, sur les nouveaux variants du coronavirus, qui inquiètent les autorités dans le monde, où la lutte contre le regain de la pandémie s'intensifie à coups de confinements, couvre-feux et campagnes de vaccination.

30.000 élèves seront dépistés au Maroc

Le Maroc prend des mesures suite à l'apparition de nouveaux variants du SARS-CoV-2. Le ministère de la Santé a annoncé que 30.000 élèves seront dépités dans le cadre d'une opération de dépistage de l'infection au SARS-CoV-2. Celle-ci concerne des collégiens et lycéens dans six régions, "afin d'estimer le niveau de circulation du virus chez la population de moins de 18 ans et de caractériser génétiquement les variants circulants", indique le département de Khalid Ait Taleb dans une circulaire adressée aux directeurs régionaux de la santé.

Il ne faut pas compter sur une immunité collective en 2021 

Les campagnes de vaccination massives, face à la progression galopante du Covid-19, ne suffiront pas à garantir une immunité collective en 2021, a averti, lundi 11 janvier l'OMS, dont une équipe est attendue cette semaine en Chine, un an après l'annonce du premier des près de 2 millions de morts de la pandémie. Les statistiques des cas, qui dépassent désormais les 90 millions recensés, s'affolent dans le monde, en raison de mutations plus contagieuses du virus, notamment au Royaume-Uni, le pays européen le plus touché.

Bientôt un vaccin contre la covid-19 efficace en une seule dose ?

La vaccination contre la Covid-19 a connu un coup d'accélérateur ces derniers jours. Au 11 janvier 2021, ce sont 138.351 personnes qui ont été vaccinées en France, essentiellement dans les Ehpad et dans les établissements de santé. Avec l'arrivée du vaccin de Moderna, autorisé depuis le 6 janvier en Europe, la France a, à sa disposition, 1.046.000 doses vaccinales. À raison de deux injections par personne, ce nombre n'est pas suffisant pour atteindre l'objectif du million d'individus vaccinés d'ici la fin janvier.

Les professionnels de la santé appellent à une mobilisation collective

La Fédération nationale de la santé (FNS), en partenariat avec le ministère de la Santé, a organisé jeudi un webinaire sous le thème «Tous mobilisés pour réussir la campagne nationale vaccinale contre la Covid-19. Lors de cette rencontre, les intervenants ont souligné l’importance de continuer à respecter les mesures de préventives jusqu’à l’achèvement de la campagne de vaccination et l’atteinte de l’immunité collective.

Le plan national de surveillance génomique renforcé

Les nouvelles souches du Coronavirus, notamment les variants britannique et sud-africain, inquiètent les scientifiques. Pour surveiller leur arrivée au Maroc, le plan national de surveillance et de veille génomique, mis en place depuis le mois d'avril, a été renforcé. 

Le Maroc pourra recevoir les premières doses au-delà du 12 janvier

La réception du vaccin d'AstraZeneca au Maroc est tributaire du démarrage de la campagne de vaccination en Inde, où se trouve le laboratoire de fabrication. Le lancement de la campagne en Inde peut avoir lieu le mardi 12 janvier.

Les explications d'Envirotainer, partenaire de la RAM

La RAM n'a pas encore été sollicitée par les pouvoirs publics pour transporter les 66 millions de doses de vaccin anti-Covid, mais a noué un partenariat avec Envirotainer, leader mondial des solutions sécurisées pour le fret pharmaceutique.

Page 1 sur 68

Copyright © 2021 Doctinews.

All rights reserved.