Pr Heikel

Pr Heikel 07 septembre 2021

La Covid 19 accélérateur de la nécessaire refonte du système de santé au Maroc

La Covid 19 a été un cas d’école de management de crise sanitaire très révélateur. La population a appris de nouveaux termes ou indicateurs épidémiologiques comme l’incidence (nouveaux cas), le pourcentage de positivité des tests de dépistage, le nombre de cas hospitalisés, le nombre de cas graves ou critiques et la létalité. Cela n’avait jamais été le cas pour les autres maladies pourtant plus fréquentes au Maroc. C’est dire l’impact de cette crise sans précédent.

Ces indicateurs ont été l’argument majeur de décisions politiques et d’urgences sanitaires : fermetures des écoles, mosquées, commerces, lieux de loisirs et  espace aérien etc…; application de mesures restrictives ;  le confinement. Cela a conduit à mettre en place des mesures d’accompagnement sociales et économiques; ce dont il faut se féliciter.

La crainte d’une hécatombe, le peu de connaissances scientifiques sur la maladie la première année, la peur de ne pas anticiper des mesures adaptées ont été également à l’origine de décisions pertinentes ou non sur le plan des protocoles thérapeutiques, de la surveillance épidémiologique, de l’ouverture du dépistage aux laboratoires privés et des modalités de suivi des patients. Il faut rappeler que, pendant les 6 premiers mois de la crise, plusieurs patients asymptomatiques ou peu symptomatiques étaient «hospitalisés» dans des hôtels pris en charge par l’état et que l’hospitalisation était gratuite pour les cas graves ou compliqués. D’ailleurs, le budget alloué à la Covid 19 pour les aspects sanitaires à avoisiné les 2,2 milliards de DH, ce qui est important et représente déjà 10% du budget du ministère.

 

Source : Médias24 

dans la même rubrique

Covid-19

Maladie

Covid-19

Santé

Santé

Traitement

Copyright © 2021 Doctinews.

All rights reserved.