Santé

Santé 11 octobre 2022

Le réseau marocain pour la défense du droit à la santé et droit à la vie appelle à prêter attention aux troubles mentaux, à l’instar des maladies physiques

Le réseau marocain pour la défense du droit à la santé et droit à la vie a appelé à prêter attention aux troubles mentaux, à l’instar des maladies physiques.

Dans un communiqué publié à l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale célébrée le 10 octobre de chaque année, le réseau marocain pour la défense du droit à la santé et droit à la vie a relevé que les risques d’atteinte de troubles mentaux et les moyens de les prévenir demeurent spécifiques, notant que les crises mondiales, les situations économiques, la propagation de maladies ou encore le réchauffement climatique constituent autant de facteurs déclencheurs de troubles de la santé mentale.

Selon les dernières estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le suicide reste l’une des principales causes de décès dans le monde, principalement dû aux problèmes de santé mentale, de solitude et d’isolement, appelant les gouvernements à sensibiliser davantage à l’importance en santé publique du suicide et des tentatives de suicide, et à donner à la prévention du suicide un rang élevé parmi les priorités de l’action mondiale en santé publique.

Le ministère de la santé et de la protection sociale oeuvre actuellement pour une réforme globale du système de santé au Maroc et à la mise en place du chantier de généralisation de la protection sociale, indique la même source, incitant le ministère de tutelle à déployer une politique de santé et de protection sociale intégrée, stratégique et efficace en matière de santé mentale dans les différentes régions du Royaume.

De même, le réseau a insisté sur la nécessité d’augmenter les budgets alloués au plan national de la santé psychique et mentale, tout en investissant dans la construction et l’équipement des hôpitaux psychiatriques dans les différentes régions du Royaume. Il a également appelé à humaniser davantage les établissements de santé psychique et à promouvoir le capital humain, à travers notamment l’augmentation du nombre d’admission en faculté de médecine et en formation des infirmiers, tant au niveau du secteur public que privé.

 

Source : MAP

dans la même rubrique

Recherche médicale

Recherche médicale

Un nouvel outil pour combattre la récidive du cancer du poumon

Des chercheurs des universités canadiennes de Laval et Mc...

Journée mondiale contre le cancer 2023

Journée mondiale contre le cancer 2023

« Combler les lacunes en matière de soins »

La Journée mondiale contre le cancer vise à promouvoir la sensibilisation...

Couverture médicale

Couverture médicale

Le gouvernement veille au développement des volets relatifs à la gestion de la gouvernance

Le ministre délégué charg...

Réforme de santé

Réforme de santé

Les biologistes médicaux souhaitent participer au changement

La biologie médicale connaît des évolutions scientifiques...

AMRC

AMRC

Les Marocains ont 12% de risque de contracter un cancer avant 75 ans

Le cancer est l'une des principales causes de mortali...

Ministère de la Santé

Ministère de la Santé

L'Institut national d’hygiène maintient la certification ISO pour son système de management de la qualité

L'Institut ...

dans la même rubrique

Covid-19

Covid long

Covid-19

Covid-19

Hiver

Covid-19

Copyright © 2023 Doctinews.

All rights reserved.