Maroc

Maroc 04 novembre 2022

Les listes d’attente pour la dialyse ramenées de 1.578 à 112 patients en l'espace de 5 mois

Le Maroc compte plus de 320.000 patients atteints d’insuffisance rénale avec une moyenne de 3.400 cas supplémentaires par an. Ces patients ne sont pris en charge que par 134 néphrologues dans le secteur public et 329 dans le privé.

Ces chiffres éloquents ont été dévoilés, le 1er novembre, par le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb. Il a également présenté l’état d’avancement de son département pour atteindre la stratégie du « 0 cas » dans la liste d’attente. Joint par « Le Matin », Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé appelle plutôt à renforcer le rôle de la médecine de première ligne qui permet la prévention et la prise en charge précoce des maladies. En voici le détail. 

En réponse à une question du Groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, a annoncé des chiffres clés sur la prise en charge de l’insuffisance rénale. Le responsable a souligné, devant les parlementaires lors de la séance des questions orales du 1er novembre, que le Maroc compte plus de 320.000 patients atteints d’insuffisance rénale avec une moyenne de 3.400 cas supplémentaires par an. « Le nombre de patients bénéficiant des services de filtration dans les centres d’hémodialyse s’élève à 12.185 dont 8.817 soignés dans le secteur public contre 3.521 dans le cadre de l’achat des services de d’hémodialyse du secteur privé », a-t-il souligné. Et d’ajouter que le Maroc dispose actuellement de 133 centres publics dédiés à cette maladie, contre 291 dans le privé. Les appareils d’hémodialyse sont au nombre de 2.535. Concernant le professionnel soignant, le responsable a précisé que le Maroc dispose de 134 néphrologues dans le secteur public contre 329 dans le privé, de 716 infirmiers, 73 médecins généralistes chargés de la supervision de l’activité de filtration ainsi que 705 assistants médicaux associatifs. 

 

Source : Le Matin

dans la même rubrique

Recherche médicale

Recherche médicale

Un nouvel outil pour combattre la récidive du cancer du poumon

Des chercheurs des universités canadiennes de Laval et Mc...

Journée mondiale contre le cancer 2023

Journée mondiale contre le cancer 2023

« Combler les lacunes en matière de soins »

La Journée mondiale contre le cancer vise à promouvoir la sensibilisation...

Couverture médicale

Couverture médicale

Le gouvernement veille au développement des volets relatifs à la gestion de la gouvernance

Le ministre délégué charg...

Réforme de santé

Réforme de santé

Les biologistes médicaux souhaitent participer au changement

La biologie médicale connaît des évolutions scientifiques...

AMRC

AMRC

Les Marocains ont 12% de risque de contracter un cancer avant 75 ans

Le cancer est l'une des principales causes de mortali...

Ministère de la Santé

Ministère de la Santé

L'Institut national d’hygiène maintient la certification ISO pour son système de management de la qualité

L'Institut ...

dans la même rubrique

Covid-19

Covid long

Covid-19

Covid-19

Hiver

Covid-19

Copyright © 2023 Doctinews.

All rights reserved.