Connectez-vous pour profiter de doctinews en illimité

Facebook Login

ou
Entrez votre adresse e-mail

saisissez le mot doctinews

En cliquant sur « Se connecter », je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d’Utilisation et de la Politique de Protection des Données et je les accepte.

Archives

Exercice illégal de la médecine dentaire

Soigner par l’asepsie !

Doctinews N° 21 Avril 2010

Le conseil régional nord de l’Ordre national des médecins dentistes a organisé, les 6 et 7 février derniers, en collaboration avec le ministère de la Santé et en partenariat et dans les locaux de la faculté de médecine dentaire de Rabat, des journées d’études et de sensibilisation, sous le thème : « Asepsie, antisepsie et pratique dentaire ».

Une première manifestation qui sera suivie d’une deuxième, ce 10 avril, sous le thème : « Les lésions de la cavité buccale-Dépistage précoce du cancer » Ces journées ont vu la participation d’intervenants nationaux et internationaux tel que le Pr S. Derraji qui a mis l’accent sur les dispositions prévues par la loi 28/00 réglementant la gestion des déchets générés par le cabinet dentaire, et le Pr F. Cavin, venu partager les bonnes pratiques suisses de retraitement des dispositifs médicaux. Les autres conférences ont détaillé les gestes et conduites dites conformes à l’asepsie en orthodontie et chirurgie d’implantation, du lavage des mains jusqu’à la désinfection des empreintes et des pièces prothétiques. Lors de la dernière conférence, au vu de la réalité de l’asepsie au Maroc, un tableau alarmant sur les données épidémiologiques a été dressé. La première journée s’est terminée par une table ronde réunissant les Dr R. Benjelloun et M. Hajji, respectivement président du conseil national et régional sud des médecins dentistes du Maroc, le Dr M. Gamani, président de la fédération des syndicats des médecins dentistes du Maroc, les Pr A. Benamar, professeur à la faculté de médecine dentaire de Rabat et S. Derraji, chef de service de stérilisation à l’hôpital Mohammed V de Rabat en la présence honorifique du Pr F. Cavin, président de la société suisse de stérilisation hospitalière au CHU de Lausanne en plus de représentants des ministères de l’Intérieur et de la Santé. Une série de questions et d’interventions très animées a suivi de la part des médecins dentistes présents. À l’issue de cette table ronde, les recommandations retenues ont eu trait à la mise en place d’un organisme ou d’une structure autonome de contrôle de la qualité et de la conformité aux règles d’asepsie et d’aide à la mise à niveau des cabinets dentaires où elles font défaut et l’appel à inclure les actes de soins dentaires dans l’Assurance Médicale Obligatoire (AMO). Concernant le charlatanisme qui sévit dans cette activité, le renforcement des voies de recours à la justice ainsi que l’implication des associations dans la sensibilisation de la population sont indispensables. Durant la 2e journée, ont été mis en place deux ateliers pratiques, le premier sur la chaîne d’asepsie et le second sous forme d’une visite guidée dans un cabinet dentaire pilote monté pour l’occasion. Deux journées donc, une table ronde animée, des discussions franches et des interventions loin d’être aseptisées, et à la clé, des recommandations qui ne demandent qu’à être appliquées pour que ces journées sur l’asepsie ne soient pas stériles !

Dr JAAD Med SAFOUANE Extraits vidéos de ces journées sur : http://pandentaire.com/WebTvDentaire.html

Copyright © 2024 Doctinews.

All rights reserved.