Connectez-vous pour profiter de doctinews en illimité

Facebook Login

ou
Entrez votre adresse e-mail

saisissez le mot doctinews

En cliquant sur « Se connecter », je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d’Utilisation et de la Politique de Protection des Données et je les accepte.

Archives

La médecine d’urgence

sous les feux de la rampe à Marrakech

Doctinews N° 21 Avril 2010

«Bienvenue au 10e Congrès National et au 5e Congrès Franco-Marocain de Médecine d’Urgence et de Catastrophe»… disait le communiqué de presse de l’événement incontournable de la médecine d’urgence et de catastrophe au Maroc.

L’invitation à ce congrès, organisé à l’hôtel Royal Mirage de Marrakech, les 25, 26 et 27 février derniers, a été adressée à plus de 3000 professionnels de la santé. Entre médecins généralistes, infirmiers, kinésithérapeutes, techniciens ambulanciers, sapeurs pompiers nationaux et internationaux, ils étaient venus nombreux pour la mise à jour de leurs connaissances en matière de prise en charge des urgences médico-chirurgicales et traumatologiques pour une meilleure gestion des situations d’exception. Le congrès a également été une bonne occasion de discuter de la vraie place de la médecine d’urgence au Maroc. Axés sur les thèmes principaux: «Douleur et urgences, Urgences pédiatriques et Aide médicale urgente», les conférences, ateliers, et séances de communications libres , en plus de l’atelier Sanofi-Aventis et du symposium GSK, ont bien garnis le programme. Les recommandations ont notamment porté sur la mise en place d’un cadre réglementaire régissant les urgences, sur la prise en charge de la douleur, des traumatismes graves et des urgences pédiatriques, ainsi que sur les différents aspects de la restructuration des urgences, avec, comme toile de fond, la valorisation de la médecine d’urgence. Cette dernière a fait l’objet du message clé de cette édition, selon lequel la médecine d’urgence doit pouvoir se revendiquer comme une pratique professionnelle épanouie, respectée et attractive, comme toutes les autres spécialités médicales.

Copyright © 2023 Doctinews.

All rights reserved.