Connectez-vous pour profiter de doctinews en illimité

Facebook Login

ou
Entrez votre adresse e-mail

saisissez le mot doctinews

En cliquant sur « Se connecter », je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d’Utilisation et de la Politique de Protection des Données et je les accepte.

Archives

Lutte contre le Sida

Il faut rester vigilant

Doctinews N° 50 Décembre 2012

La mobilisation internationale contre l’épidémie de Sida semble porter ses fruits. Selon le dernier rapport d’ONUSIDA, publié à l’occasion de la journée mondiale du Sida (1er décembre de chaque année), les nouvelles infections à VIH ont baissé de 50 % dans 25 pays à revenu faible ou intermédiaire, tandis que les décès dus à cette pathologie ont chuté de plus de 25 % entre 2005 et 2011. Parallèlement, l’accès au traitement antirétroviral a augmenté de 63 % durant les 24 derniers mois.

« Le rythme des progrès s’accélère. Nous sommes maintenant en mesure de réaliser en 24 mois ce qui prenait une décennie auparavant », a expliqué Michel Sidibé, directeur exécutif de l’ONUSIDA. Toutefois, de nombreux défis restent encore à relever pour, d’une part, stopper la progression de la maladie et, d’autre part, améliorer la prise en charge des malades. Les statistiques internationales révèlent ainsi que près de 6,8 millions de personnes séropositives n’ont pas accès au traitement. De plus, environ la moitié des 34 millions de personnes vivant avec le VIH dans le monde ignorent leur statut sérologique. Au Maroc, la vigilance reste de mise pour éviter que la pandémie ne progresse. Selon les chiffres du ministère de la Santé, la prévalence du Sida est de l’ordre de 0,11 % de la population générale, un chiffre stable depuis 2000. Environ 29 000 personnes vivent avec le VIH, mais plus de 80 % d’entre elles ne savent pas qu’elles en sont porteuses. Pour mieux lutter contre ce fléau, le ministère de la Santé à mis en place un plan stratégique national de lutte contre le Sida 2012-2016. Ce plan vise, entre autres, à améliorer l’accès au dépistage et l’accès aux soins. Treize centres référents universitaires, régionaux et provinciaux proposent actuellement des soins dans ce domaine -4 967 patients sont sous traitement antirétroviral- et 4 nouveaux centres devraient ouvrir leurs portes en 2013. Pour diminuer les risques de transmission mère-enfant, une campagne nationale de dépistage du VIH sera menée chez les femmes enceintes entre le 19 et le 26 décembre 2012 au sein de différents établissements de soins de santé de base ainsi que certaines maternités hospitalières dans 8 régions du Royaume.

Copyright © 2023 Doctinews.

All rights reserved.