Connectez-vous pour profiter de doctinews en illimité

Facebook Login

ou
Entrez votre adresse e-mail

saisissez le mot doctinews

En cliquant sur « Se connecter », je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d’Utilisation et de la Politique de Protection des Données et je les accepte.

Archives

Acyclovir 0, VIH 1

VIH, mieux vaut prévenir que guérir…

Doctinews N° 19 Février 2010

Une nouvelle étude menée par les universités de Washington et Seattle (USA) a démontré que la prise d’acyclovir deux fois par jour par les personnes infectées par le VIH et par le virus responsable de la forme la plus courante d’herpès (le HSV-2) ne réduisait pas le risque de transmettre le VIH à leurs partenaires.


Les chercheurs ont conduit durant cinq ans un essai clinique, financé par la Fondation de Bill et de Melinda Gates, sur 3.408 Africains divisés en deux groupes. Un groupe séropositif, l’autre non. Pour rappel, une infection par le virus HSV-2 attire les cellules immunitaires T-CD4 dans les zones génitales. Or, le VIH se sert de ces mêmes cellules pour se propager. D’autant plus que cinq études préliminaires avaient montré qu’il était possible de réduire la teneur du VIH dans le sang, ainsi que dans les conduits génitaux, avec de l’acyclovir.
Ces résultats confirment indéniablement l’importance de la prévention contre ces fléaux qui n’en finissent pas d’étonner les chercheurs du monde entier par leur résistance et leurs capacités d’adaptation et de mutation.

Copyright © 2024 Doctinews.

All rights reserved.