Connectez-vous pour profiter de doctinews en illimité

Facebook Login

ou
Entrez votre adresse e-mail

saisissez le mot doctinews

En cliquant sur « Se connecter », je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d’Utilisation et de la Politique de Protection des Données et je les accepte.

Archives

Accès aux médicaments

Signature d’un protocole d’entente entre Novartis et le ministère de la Santé

Doctinews N° 48 Octobre 2012

Encourager la production locale, faciliter l’accès aux médicaments, développer les capacités techniques et promouvoir les essais cliniques, tels sont les objectifs du protocole signé par les laboratoires Novartis, le ministère de la Santé et le ministère délégué auprès du Chef du Gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, le 18 septembre dernier, à Rabat.

Pour Mehdi Zaghloul, directeur général de Novartis Maroc, cet accord profitera avant tout au patient marocain. « Le protocole que nous avons signé nous permettra de proposer aux patients marocains des médicaments innovants à des prix accessibles. Nous partons du fait que lorsque nos concitoyens auront un meilleur accès aux médicaments, nous, les fabricants, pourrons développer davantage notre activité et contribuer, par delà, au développement du secteur de la santé au Maroc », a-t-il expliqué. « Novartis est actuellement le deuxième fabricant de médicaments génériques au monde, et notre gamme couvre plusieurs spécialités médicales. Nous allons œuvrer pour que les patients marocains aient accès plus facilement aux médicaments de ces spécialités. Chez Novartis, nous pensons qu’il n’y a pas de raison pour qu’il y ait une médecine à deux vitesses », a-t-il ajouté. Concernant le volet de la production locale, Mehdi Zaghloul a indiqué que Novartis sera en mesure, grâce à ce nouveau mémorandum, de renforcer son portefeuille de médicaments, tout en rappelant que le laboratoire a déjà conclu par le passé plusieurs accords de partenariat au Maroc qui ont permis d’améliorer la capacité de production pharmaceutique de ses partenaires locaux. Une démarche qui sera accompagnée par un programme de formation continue au profit des cadres du ministère de la Santé impliqués dans la recherche scientifique. Le but de ce programme est de développer leurs compétences, spécialement dans le domaine des essais cliniques, un projet qui tient particulièrement à cœur au ministre de la Santé. « Le développement des essais cliniques permettra, d’une part, de profiter d’investissements financiers non négligeables, et d’autre part, d’améliorer la qualité des médicaments disponibles dans notre pays », a précisé le Pr El Houssaine Louardi.

Copyright © 2024 Doctinews.

All rights reserved.