Connectez-vous pour profiter de doctinews en illimité

Facebook Login

ou
Entrez votre adresse e-mail

saisissez le mot doctinews

En cliquant sur « Se connecter », je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d’Utilisation et de la Politique de Protection des Données et je les accepte.

Archives

Biocodex Maroc

Inauguration d’un nouveau site industriel

Doctinews N° 49 Novembre 2012

Biocodex Maroc, filiale du groupe Biocodex, a inauguré le 18 octobre dernier une nouvelle unité de production. Situé à Nouaceur, ce site industriel, qui occupe une superficie de 8000 m², a nécessité un investissement de départ de 50 MDH, hors foncier. La chaîne de fabrication, dont la capacité de production annuelle annoncée est de 4 millions de boîtes, sera, dans un premier temps, exclusivement dédiée aux formes liquides.

Les responsables du laboratoire prévoient toutefois d’élargir la production à d’autres formes pharmaceutiques par la suite. L’usine, qui a par ailleurs été conçue selon les normes européennes qui régissent le secteur industriel du médicament, devrait être certifiée, courant 2013, par l’Agence française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). « Notre implantation au Maroc est un geste de confiance dans l’économie et le système de santé marocains. De par l’emplacement idéal et les compétences humaines et techniques de cette unité, le pays pourra devenir une plateforme idéale pour la distribution de nos produits sur le continent africain », a affirmé Jean-Marie Lefèvre, Pdg du groupe Biocodex. Des propos partagés par Mohamed Skalli, directeur général de Biocodex Maroc, qui voit en ce partenariat une opportunité remarquable pour l’expansion du groupe en Afrique. « A l’instar de toute l’industrie pharmaceutique, Biocodex ne réalise qu’un faible pourcentage de son chiffre d’affaires en Afrique. Le potentiel de développement sur le continent est donc important et le Maroc peut devenir un hub idéal pour cette expansion », a-t-il indiqué.

Copyright © 2024 Doctinews.

All rights reserved.