Connectez-vous pour profiter de doctinews en illimité

Facebook Login

ou
Entrez votre adresse e-mail

saisissez le mot doctinews

En cliquant sur « Se connecter », je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d’Utilisation et de la Politique de Protection des Données et je les accepte.

Archives

Santé de l’enfant

Sanofi s’implique davantage en Afrique

Doctinews N° 50 Décembre 2012

Sanofi Maroc, en collaboration avec l’Association casablancaise des pédiatres privés, InfoVac Maroc et l’association Noujoum, a lancé le 21 novembre dernier, sur l’ensemble du continent africain, l’Initiative Pédiatrie, intitulée « Des enfants en bonne santé, des enfants heureux ».

Les médecins marocains, et particulièrement les pédiatres, ont été nombreux à assister à la conférence de presse organisée à cette occasion. « L’Initiative Pédiatrie lancée par Sanofi a été mise en place autour de trois axes d’action. Le premier est relatif au développement de médicaments et de vaccins, et plus globalement d’une offre de soins adaptée à la population infantile africaine à partir des données épidémiologiques et des réalités socio-économiques de l’Afrique. Sanofi compte également, à travers un deuxième axe, contribuer à la mise en place d’actions de formation au profit des professionnels de la santé qui interviennent dans le domaine de la pédiatrie. Le troisième volet de notre action a pour objectif d’informer et d’éduquer le grand public sur l’importance de la vaccination des enfants et la prise en charge de certaines maladies telles que le paludisme », a indiqué Mohammed Amine Harti, directeur médical de Sanofi Pasteur pour la région Afrique du Nord. Le choix de l’Afrique pour lancer cette action est motivé par l’indicateur du taux de mortalité infantile qui est le plus élevé de la planète (50 % de la mortalité infantile dans le monde). « À travers cette initiative, Sanofi souhaite mettre l’accent sur l’importance de la prise en charge de la santé de l’enfant en Afrique et son engagement avec les différents acteurs et intervenants pour y faire face », a-t-il souligné.
Cette initiative, accueillie avec enthousiasme, s’inscrit dans le renforcement de la contribution de Sanofi dans les différents programmes de santé infantile mis en place au Maroc. « Grâce à ces programmes, le Maroc n’a plus enregistré de cas de poliomyélite depuis 1987, et a pu éradiquer le tétanos néonatal. La rougeole et la rubéole sont deux autres pathologies qui devraient s’ajouter à la liste des maladies vaincues grâce à la mise en place d’une campagne qui sera lancée en mars 2013. Elle concernera près de 11 millions de Marocains âgés de 9 mois à 19 ans », a précisé le Dr Said Afif, président de l’Association casablancaise des pédiatres privés, avant d’insister sur le rôle du secteur libéral dans la consolidation du programme de vaccination au Maroc. « Le secteur libéral peut contribuer significativement à l’amélioration de ce programme en prenant en charge une partie des vaccinations pour soulager le budget du ministère de la Santé. Ce dernier pourra alors acheter d’autres vaccins et les introduire dans le calendrier de vaccination », a-t-il suggéré. Egalement engagée dans l’Initiative Pédiatrie, l’association Noujoum, dédiée au soutien des enfants hospitalisés, a proposé des pistes de réflexion pour permettre d’améliorer la qualité de séjour de l’enfant à l’hôpital. Parmi celles-ci, l’introduction d’activités ludiques, artistiques et didactiques.

Copyright © 2023 Doctinews.

All rights reserved.