La santé

La santé a-t-elle un avenir radieux au Maroc ?

Le 7 avril est la Journée Mondiale de la Santé. De nombreuses organisations internationales soulignent à cette occasion l’efficacité des interventions sanitaires qui se sont considérablement accrues ces dernières années.

Ismail berrada

Directeur de publication et de la rédaction

Doctinews N°32 Avril 2011

 

Fruit d’une accumulation de longs efforts ne datant pas d’hier, ces succès dans la lutte contre les maladies transmissibles, en particulier, résultent du perfectionnement des moyens diagnostiques et thérapeutiques et de leur surveillance de manière optimale. Mais ils trouvent également leur origine dans l’interdisciplinarité des approches médicales.
Dans les pays développés, le bien-être, en termes de santé et de qualité de vie, s’avère de plus en plus prometteur. Ce constat est renforcé par les nombreuses études sur l’allongement de la durée de vie de l’homme. L’exercice de la sexualité à tout âge et la préservation de la santé le plus longtemps possible deviennent des signes emblématiques.

 

 L’accès à la prévention et à des soins de santé de qualité est la première exigence à laquelle tout citoyen aspire.

Ainsi, l’angoisse d’une fin de vie dégradante d’une personne déchue de sa position d’adulte responsable, autonome, réduite à être à la charge de ses descendants, ne hante plus les esprits. L’espoir d’y échapper réside désormais dans la disponibilité des mécanismes, humains et matériels, susceptibles de contribuer à l’amélioration constante de la qualité de vie des malades. Les moyens pour fonctionner autrement, pour continuer d’exister et pour affirmer sa place et sa légitimité sont en plus à sa portée. Cet avenir prometteur de la santé existe-t-il chez nous ?
Qu’il s’agisse de maladies bénignes ou malignes, les dures réalités physiques, psychiques, sociales et financières qu’elles engendrent conduisent souvent à un cocktail au goût amer pour nos concitoyens. Elles riment souvent avec les prémices d’une fin de vie détestable, faisant perdre au malade sa dignité humaine. Malgré les possibilités de perspectives meilleures avec la médicalisation de la population et les efforts -toujours en deçà des attentes - déployés pour améliorer le système de couverture médicale, une maladie lourde renvoie inévitablement son porteur à la dépendance, à l’impuissance et à l’inutilité.
De là, l’accès de toutes et tous à la prévention et à des soins de santé de qualité demeure la première exigence. Cette santé accessible, à laquelle tout citoyen aspire, devrait s’appuyer sur le renforcement de la prévention, la garantie d’une meilleure organisation des soins et un investissement important dans la recherche épidémiologique et scientifique.
Cette santé accessible, à laquelle tout citoyen aspire, devrait l’être aussi sur le plan financier, ce qui nécessite d’adapter de manière régulière et optimale le financement solidaire des soins de santé. Enfin, cette santé accessible et solidaire devrait couvrir l’ensemble des facteurs de santé en lien avec la qualité de vie et le bien-être des personnes. C’est seulement à ce prix que l’on pourra parler de santé, conformément aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Dans la même rubrique

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA COVID-19, UN DÉFI D’ENVERGURE

CETTE CAMPAGNE A DONNÉ SES FRUITS PUISQUE LE NOMBRE DE PERSONNES VACCINÉES NE CESSE DE CROÎTRE

La campagne de vaccination contre la Covid-1...

Lire la suite

MALADIE D'ALZHEIMER

MALADIE D'ALZHEIMER

LA MALADIE REPRÉSENTE PLUS DE 1% DU PIB MONDIAL !

La communauté internationale célébrera le 21 septembre prochain la Journée mondiale de ...

Lire la suite

CORONAVIRUS

CORONAVIRUS

 Au Maroc, la situation semble pour l’instant sous contrôle.  

 La peur suscitée par le coronavirus vire peu à peu à la psychose. Les...

Lire la suite

PÉNURIE

PÉNURIE

 LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ SONT CONCENTRÉS À CASABLANCA

La carte sanitaire élaborée par le ministère de la Santé montre une grande p...

Lire la suite

TABAGISME

TABAGISME

CE FLÉAU CAUSE CHAQUE ANNÉE LE DÉCÈS DE 8 MILLIONS DE PERSONNES

Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers, la prévalenc...

Lire la suite

DÉMENCE

DÉMENCE

 LE NOMBRE DE CAS DE DÉMENCE VA DOUBLER D'ICI 2050

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes atteintes de d...

Lire la suite

Copyright © 2021 Doctinews.

All rights reserved.