Ligue Marocaine de Lutte contre le Diabète

Ligue Marocaine de Lutte contre le Diabète 03 décembre 2020

UN COMBAT CONTINU CONTRE LE DIABÈTE ET LES FACTEURS DE RISQUE

Créée en 1990, la Ligue Marocaine de Lutte contre le Diabète s’est fixé plusieurs objectifs, notamment la sensibilisation et la participation à la formation des médecins généralistes, des spécialistes et des autres professionnels de santé pour une meilleure prise en charge des personnes atteintes de diabète et la promotion de l’éducation des personnes diabétiques et la défense de leurs droits

 

  Doctinews N°137 Novembre  2020

  Avec la collaboration de PR JAMAL BELKHADIR

  PRÉSIDENT DE LA LMLCD ET DE LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE DU DIABÈTE RÉGION MENA ET ANCIEN DIRECTEUR DE L’HÔPITAL IBN SINA – RABAT


Le diabète est reconnu aujourd’hui comme une épidémie mondiale dont les conséquences humaines, sociales et économiques sont dévastatrices. Au Maroc, les chiffres du diabète sont en augmentation régulière. En 2000, l’enquête nationale du ministère de la Santé avait montré que 6,6% des marocains (au-delà de 18 ans) étaient diabétiques, ce qui représentait à l’époque 1.235.000 personnes. Depuis, toutes les enquêtes et approches sur le terrain montraient une augmentation régulière et alarmante de la prévalence de la maladie. La dernière enquête nationale du ministère de la Santé sur les facteurs de risque communs des maladies non transmissibles 2017-2018 a confirmé cette tendance en montrant que 10,6% de la population (au-delà de 18 ans) était diabétique soit plus de 2.353.000 personnes. De plus, plus de 40% des personnes atteintes de diabète ignorent leur maladie à cause de son caractère silencieux. Un autre élément inquiétant est celui de la prévalence élevée du pré-diabète qui est de 10,4%, soit plus de 2.309.000 personnes qui vont devenir diabétiques dans les mois et les années à venir.

Plusieurs objectifs

Créée en 1990, la Ligue Marocaine de Lutte contre le Diabète (LMLCD), membre de la Fédération Internationale du Diabète région MENA, réunit non seulement les experts en diabétologie et nutrition, mais aussi les autres médecins et spécialistes concernés par les complications du diabète tels les cardiologues, les ophtalmologistes, les neurologues, les internistes, les gynécologues… Elle fait appel aussi aux épidémiologistes, aux économistes, aux juristes, aux parlementaires, aux religieux et aux journalistes pour aborder les problématiques plus spécifiques de la prise en charge de la maladie.

La LMLCD s’est fixée plusieurs objectifs :

  • l La sensibilisation et la participation à la formation des médecins généralistes, spécialistes et des autres professionnels de santé pour une meilleure prise en charge des personnes atteintes de diabète ;
  • l La promotion de la recherche en diabétologie ;
  • l L’aide aux diabétiques pour l’amélioration des conditions de prise en charge de leur maladie ;
  • l La promotion de l'éducation des diabétiques ;
  • l La défense des droits des diabétiques, sur la base de la charte internationale de la Fédération Internationale du Diabète ;
  • l La promotion du mode de vie sain et le développement de l'effort de prévention en matière de Santé Publique et de lutte contre le diabète ;
  • l Le renforcement de l’approche partenariale et multisectorielle.

Une association très dynamique

Les activités de la LMLCD sont multiples. Elle organise des congrès scientifiques marqués par une participation internationale. Ainsi, huit congrès nationaux et internationaux sur le diabète et la nutrition ont été organisés, dont 4 sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans différentes villes du Maroc (Rabat, Marrakech, Dakhla et Kénitra). De nombreuses recommandations, déclarations et appels ont été adoptés à l’issue de ces congrès depuis 2013 (disponibles sur le site de la Ligue : HYPERLINK "http://www.lmlcd. com/"www.lmlcd.com). La LMLCD célèbre aussi la Journée mondiale du  diabète chaque année dans les régions éloignées et nécessiteuses (Témara, Tata, Tantan, Errachidia, Dakhla, Benguerir, Kénitra et Laâyoune).

Elle contribue également à l'éducation des personnes atteintes de diabète et de leurs familles à l’occasion du mois de sacré du Ramadan, de la Journée mondiale de l’alimentation et de la Journée mondiale du sport et des fêtes religieuses. La LMLCD accorde par ailleurs une grande importance à la formation des professionnels de santé, notamment les médecins généralistes, et ce à travers des conférences dans les différentes régions du Maroc et des séminaires de formation. L’édition de rapports et documents sur la maladie (Diabète : Quoi de neuf ?, édition 2016 et édition 2017) constitue également l’un de ses objectifs. Outre l’organisation d’activités scientifiques et de sensibilisation, la LMLCD a noué plusieurs partenariats. Au niveau de la région MENA, elle préside aux destinées de la Fédération Internationale du Diabète région MENA pour l’année 2020 et 2021. Par ailleurs, elle s’est ouverte sur les pays africains pour développer la coopération bilatérale et les échanges scientifiques sud–sud (congrès médicaux, séminaires, webinaires…).

Au niveau national, la Ligue œuvre régulièrement pour impliquer non seulement les différents départements concernés du ministère de la Santé, mais également le Conseil National de l’Ordre National des Médecins, la Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale et l’Agence Nationale pour l’Assurance Maladie et le parlement. Les efforts déployés par la Ligue ont permis de remporter une grande victoire sur le plan législatif. En effet, lors de la séance plénière du 18 décembre 2018, le parlement a adopté définitivement la taxation des boissons sucrées dans le cadre du Projet de Loi de Finance 2019. Cette décision historique est le fruit d’un travail continu de la Ligue et de ses partenaires (Société Marocaine de Nutrition, Santé et Environnement, des parlementaires, des experts du ministère de la Santé et des chercheurs universitaires spécialistes en matière de nutrition et santé). 

Dans la même rubrique

AMATED

AMATED

PRENDRE SOIN DES PERSONNES AUTISTES

Créée en 2013, l’Association marocaine d’autisme et des troubles envahissants du développement pren...

Lire la suite

Association HANA SEP

Association HANA SEP

AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE SCLÉROSE EN PLAQUES

Créée en 2012, l’association HANA SEP a pour objectif d’am...

Lire la suite

ESPOIR VAINCRE LES MALADIES LYSOSOMALES AU MAROC

ESPOIR VAINCRE LES MALADIES LYSOSOMALES AU MAROC

  UNE ASSOCIATION QUI A FAIT DE LA LUTTE CONTRE LES MALADIES RARES SON CHEVAL DE BATAILLE

Lire la suite

Ligue Marocaine de Lutte contre le Diabète

Ligue Marocaine de Lutte contre le Diabète

UN COMBAT CONTINU CONTRE LE DIABÈTE ET LES FACTEURS DE RISQUE

Créée en 1990, la Ligue Marocaine de Lutte contre le Diabète s’est fixé p...

Lire la suite

ASSOCIATION MAROCAINE DE SEXOLOGIE

ASSOCIATION MAROCAINE DE SEXOLOGIE

 CONTRIBUER À L’AMÉLIORATION DE LA VIE SEXUELLE DES MAROCAINS

Créée en 1992, l'Association marocaine de sexologie a pour objectif de re...

Lire la suite

THALASSÉMIE ET MALADIES DE L'HÉMOGLOBINE

THALASSÉMIE ET MALADIES DE L'HÉMOGLOBINE

AIDER LES PATIENTS À ENVISAGER L'AVENIR AVEC OPTIMISME

 Améliorer le sort des personnes atteintes de thalass...

Lire la suite

Copyright © 2021 Doctinews.

All rights reserved.