Découvrez votre magazine doctinews en ligne

La place de la pelvi-périnéologie

L'origine embryologique, anatomique et fonctionnelle des organes pelviens explique les troubles de la statique pelvienne et leur mécanisme de survenue. Ils intéressent environ une femme sur dix et doivent faire l’objet d’une prise en charge concertée.

Un challenge pour le médecin

L’urticaire chronique affecte 2 à 5 % de la population, avec une prédominance chez l’adulte jeune. Même si cette maladie de la peau est bénigne, elle impacte la qualité de vie des patients de par le caractère affichant des lésions et le prurit qu’elle génère. Son origine suscite encore de nombreuses interrogations.

“ Le Maroc a la chance de bénéficier d’un programme de qualité dans le domaine de la lutte contre le cancer ”

L’Organisation mondiale de la santé et le Maroc entretiennent des relations de longue date. Ensemble, ils définissent tous les cinq ans une stratégie de coopération qui tient compte de priorités communes, appuyée par un programme budgétaire défini par biennie. Représentant de l'Organisation mondiale de la Santé au Maroc depuis le 1er décembre 2012, M. Yves Souteyrand fait le point sur cette coopération qui s’inscrit dans la continuité.

Bénin s’il est bien pris en charge

Le ganglioneurome est une tumeur bénigne, le siège rétropéritonéal est le plus fréquent. Il intéresse le sujet adolescent et l’adulte avec une prédominance féminine. Le pronostic dépend essentiellement de la qualité de la chirurgie. Le risque de récidive et de dégénérescence est possible d’où l’intérêt d’une surveillance régulière.

Une étude au cas par cas

L’adénopathie superficielle, qui désigne l’hypertrophie d’un ganglion lymphatique palpable, peut trouver sa source aussi bien dans un processus infectieux qu’inflammatoire ou tumoral. Elle doit toujours être prise au sérieux avec, en arrière-pensée pour le praticien, la possible manifestation d’un lymphome tant que la cause n’a pas été identifiée.

“ Les attentes de la population dépassent peut-être l'ambition du système de santé ”

A la tête de la Direction des hôpitaux et des soins ambulatoires depuis mai 2013, le Dr Ahmed Boudak a préalablement géré de nombreux dossiers au sein de cette division, dont celui de la couverture médicale de base. La mise en place de la réforme hospitalière, qui a conduit à la création de cette direction en 1995, est un travail de longue haleine encore à peine perceptible par les citoyens. Cet entretien offre l’occasion de dresser un bilan des actions menées.

La réponse aux antipyrétiques

Synonyme d’inquiétude pour les parents, la fièvre chez l’enfant est par conséquent un motif de consultation fréquent. La question du traitement médicamenteux de la fièvre a fait l’objet de nombreuses discussions. Il est admis à partir de 38,5°C, avec pour objectif de lutter contre l’inconfort de l’enfant.

Une affection qu’il ne faut pas négliger

Redoutée par les adolescents, l’acné est la plus fréquente des affections cutanées. Elle les cible prioritairement, 80 à 90 % d’entre eux en étant atteints au cours de la puberté. Les bouleversements hormonaux qui caractérisent cette période en sont les principaux responsables. L’acné est une maladie à prendre au sérieux car elle a des répercussions psychologiques importantes et parfois graves.

“ Pour que l’Anam puisse se consacrer à son rôle de régulateur, elle ne peut pas être juge et partie. ”

Ingénieur statisticien et économiste de formation, Jilali Hazim a été nommé directeur général de l’Anam en octobre 2013, après avoir exercé plusieurs fonctions à responsabilité au sein du ministère de la Santé. « Repositionner les missions de l’Anam de manière stratégique pour qu’elle contribue à l’atteinte de l’objectif de la couverture universelle au Maroc », telle est désormais la vision de l’Anam. Explications.

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.