Découvrez votre magazine doctinews en ligne

 Espoir majeur pour préserver la fertilité et traiter l’infertilité

La vitrification tend à remplacer progressivement les techniques classiques de congélation lente. Elle est actuellement pratiquée dans presque tous les centres de fertilité du Maroc. La vitrification est un acte réservé de biologie médicale et est réalisée sous la responsabilité d’un biologiste médical.

Organiser la lutte contre la résistance

En 2015, l’Organisation mondiale de la santé a élaboré un plan d’action mondial pour combattre la résistance aux antimicrobiens. Cette lutte passe par un usage rationnel des antibiotiques, aussi bien en médecine humaine qu’en médecine vétérinaire, et par l’investissement dans la recherche et le développement de nouvelles molécules. Tous les Etats sont concernés.

Président Directeur Général de la CIMR

Avec l’adoption de son nouveau statut juridique de Société mutuelle de retraite, la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) a permis à toute personne physique, et notamment les professions libérales, d’adhérer à un régime de retraite à titre individuel à travers un nouveau produit baptisé « Al Moustakbal Individuel ». Président directeur général de la CIMR, Khalid Cheddadi expose dans cette interview tous les détails de cette nouvelle offre.

 Une déformation du pied en évolution

En latin, Hallux signifie « gros orteil » et Valgus « bancal, tourné en dehors ». L’hallux valgus est donc une déformation de l’avant pied qui tend à dévier le gros orteil en abduction. Cette déformation osseuse de l’avant pied est très fréquente et touche les femmes en particulier. Elle débute souvent à l’adolescence mais la découverte est tardive car l’évolution est progressive et la déformation est indolore au début. Cette affection est plus ou moins familiale d’ordre héréditaire.

  Penser à une pathologie métabolique sous-jacente

Si, hier, l’autisme était essentiellement considéré comme la résultante d’un trouble relationnel entre la mère et son enfant, les progrès de la recherche ont désormais permis d’identifier l’étiologie de certaines formes d’autisme, donnant naissance aux concepts d’autisme non syndromique et d’autisme syndromique. Contrairement à l’autisme non syndromique (syndrome isolé et idiopathique), l’autisme syndromique fait partie du tableau clinique d’une pathologie génétique, métabolique ou encore d’une malformation. Face à un enfant qui présente des traits autistiques, il est donc important de ne pas négliger la recherche d’une pathologie métabolique sous-jacente.

Président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM)

Pharmacien d’officine depuis 1988 à Khémisset, membre du syndicat de Khémisset depuis 1990 dont il est le président depuis 2000, le Dr Abdelhamid Nacer a intégré la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM) en qualité de trésorier. Il en est le président depuis le début de l’année 2017.

 Entre médecin et chirurgien

En voyant la fréquence des amygdalites en consultation de médecine générale et les nombreuses indications chirurgicales qui lui sont proposées, nous avons jugé indispensable de faire une revue de la littérature pour mettre à jour nos connaissances d’une part et, d’autre part, pour essayer de rationaliser les démarches diagnostiques et thérapeutiques face à cette affection.

 Quelle prise en charge orthopédique ?

La prise en charge de l'enfant paralysé cérébral doit être très précoce. La base de tout traitement est la rééducation et les postures. Des objectifs précis doivent être fixés pour chaque cas et bien expliqués aux parents et à l'enfant. Il ne faut pas attendre la fin de la croissance pour poser des indications chirurgicales. Lorsqu’elle est nécessaire, la chirurgie, qui n’est pas techniquement difficile, doit être pratiquée par des équipes entraînées et ayant l’habitude de ce type de patients. Il s'agit avant tout d'une chirurgie d’expérience et de précision des indications. 

 Pierre Labbé, directeur général de Maphar

Directeur général de Maphar depuis le partenariat conclu entre Eurapharma et Sanofi au mois de juin dernier, Pierre Labbé connait bien les deux entreprises pour avoir cumulé une expérience de 9 années au sein d’Eurapharma et CFAO et 4,5 années chez Sanofi. Dans cet entretien, il livre la vision du nouvel actionnaire pour le développement de Maphar.

Copyright © 2020 Doctinews.

All rights reserved.